["lois gaudreau", "leurs gaudreau"]

5 résultats trouvés. Recherchiez-vous plutôt lois gaudreau ?

Fiscalité municipale, peut-on faire mieux ?

Par ,

La fiscalité est un sujet de discussion privilégié en politique et en économie. À gauche comme à droite, on se demande comment faire pour augmenter les revenus de l’État, si les dépenses publiques sont les plus optimales et comment faire autrement et mieux. Doit-on taxer plus, ou moins? Jusqu’à quel niveau

Les périls de l'accès à la propriété

Par , ,

Tant au Québec que dans le reste de l’Amérique du Nord, l’accession à la propriété est associée à l’atteinte d’un niveau de vie perçu comme standard. L’acquisition du statut de propriétaire figure donc parmi les priorités de nombreux ménages, même si ces ménages doivent recourir à un endettement hypothécaire risqué. Dans

Privatiser la SCHL ?

Par

Dans une récente entrevue accordée au Globe and Mail, le ministre des Finances du Canada Jim Flaherty s’inquiétait du poids financier que les opérations hypothécaires de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) faisaient porter aux contribuables canadiens. Pour remédier à ce problème, il envisage de privatiser cette société de la Couronne d’ici les cinq à dix prochaines années (une idée que critique ce matin Gérard Bérubé dans Le Devoir).

Comment le Canada a sauvé ses banques... et à quel prix

Par

Depuis le déclenchement de la crise mondiale de la fin des années 2000, le gouvernement fédéral ne tarit pas d’éloges à l’endroit du système financier canadien dont la solidité aurait permis aux banques de traverser cette période difficile sans le support de l’État. Cette affirmation ne pourrait être plus fausse. Comme on peut le lire dans une étude récemment publiée par le Centre canadien de politiques alternatives, les grandes banques canadiennes ont, entre 2008 et 2010, puisé des dizaines de milliards de dollars (114 pour être plus précis) dans différents programmes publics destinés à leur venir en aide. Parmi ceux-ci, le Programme d’achat de prêts hypothécaires assurés (PAPHA) a joui d’une popularité toute particulière. Contrairement aux autres qui permettaient aux institutions financières d’avoir accès à du crédit des banques centrales américaine et canadienne, celui-ci leur offrait des injections directes de liquidités. En plus d’aider le secteur bancaire à maintenir ses larges marges de profit, le PAPHA a également entretenu une forte croissance immobilière qui, comme nous le soulignions dans notre récente mise à jour sur la question du logement, comporte d’importants risques autant pour l’économie que les ménages canadiens.

Aucun document trouvé