["aide plourde", "aine plourde", "anti plourde", "annee plourde", "agnes plourde", "aines plourde"]

6 résultats trouvés. Recherchiez-vous plutôt aide plourde ?

Médecins québécois et goulag (2e partie)

Par ,

Il y a deux semaines, j’écrivais un billet qui portait sur une clinique de Montréal-Nord qui peine à recruter des médecins de famille et sur un représentant des omnipraticiens qui invoquait le spectre de l’Union soviétique pour illustrer ce que serait la situation des médecins québécois si l’on devait les assigner à certaines zones où les besoins sont plus criants. Ce texte a beaucoup fait réagir et je tiens à pousser la réflexion un peu plus loin dans ce deuxième billet.

Une grande innovation, les GMF ?

Par

Dans un roman intitulé La Citadelle, l’écrivain britannique A.J. Cronin raconte le parcours sinueux d’un jeune médecin qui, après avoir expérimenté plusieurs façons de pratiquer la médecine, finit par se tourner vers une pratique de groupe. Pour l’auteur et son personnage principal, il s’agissait définitivement de « LA » voie d’avenir pour la médecine. Force est d’admettre qu’en comparaison avec la pratique médicale individuelle en cabinet privé, la pratique de groupe – comme aujourd’hui les GMF – est un progrès. Ou plutôt, c’était un véritable progrès l’année où le roman de Cronin a été publié… en 1937.

CLSC ou GMF ? Comparaison des deux modèles et impact du transfert de ressources

Par

L’organisation des services de santé et des services sociaux de première ligne au Québec subit actuellement des transformations importantes. Depuis la publication du rapport de la Commission d’étude sur les services de santé et les services sociaux (Commission Clair) en 2000, le passage vers une première ligne structurée autour des Groupes

Êtes-vous plutôt SABSA ou Lacroix ?

Par

Deux initiatives différentes, toutes deux dans la région de Québec. Les deux visent à offrir des services de première ligne parce que le réseau de la santé et des services sociaux en a cruellement besoin. Pourtant, ces deux expériences sont fondamentalement différentes. La première est une coopérative qui cherche à s’émanciper de l’autorité bureaucratique et médicale. La seconde est « une business ».

 

Aucun document trouvé