Budget du Québec : une comptabilité à revoir

Photo: Samuel Gamache (Wikipédia)

Depuis la création du Fonds des générations (FG) en 2006, le gouvernement du Québec a introduit dans ses comptes deux notions de solde budgétaire qui sont source permanente de confusion et de controverses, en plus d’affecter l’orientation de la politique budgétaire.

Budget du Canada 2023: des dents propres et des technologies « propres »

Photo: Hutima (Wkipedia)

Chrystia Freeland déposait aujourd’hui à Ottawa son troisième budget à titre de ministre des Finances du Canada, dans ce qui était aussi le septième budget de l’ère Justin Trudeau. Voici ce que l’on peut en retenir.

Budget 2023: le Québec mal équipé pour faire face aux multiples crises

Source: image tirée du site de La Presse.

Le budget 2023 du ministre des Finances Eric Girard aurait pu être l’occasion de mettre en place un véritable plan de transition écologique et de prendre des mesures concrètes pour redresser les services publics ou encore répondre à la crise du logement.

Les prévisions budgétaires irréalistes du ministère des Finances

Photo: Samuel Gamache (Wikipédia)

À force d’être aussi loin de la réalité, les prévisions budgétaires du ministère des Finances du Québec vont-elles perdre en crédibilité ? Une fois de plus cette année, l’IRIS prévoit que la situation budgétaire du Québec sera bien moins sombre que ce que projette le gouvernement. Certes, des événements imprévus – une pandémie par exemple – peuvent modifier radicalement les projections réalisées par un gouvernement en début d’exercice, mais il s’avère que cette « tradition » d’imprécision s’est établie bien avant 2020. Ces constats nous forcent à redoubler de prudence face aux prévisions budgétaires du gouvernement, qu’elles soient trop optimistes ou trop pessimistes.

Un budget fédéral qui alimente le cynisme

Le texte d'abord publié sous forme de lettre ouverte dans La Presse.

À la suite de son alliance avec le NPD, le gouvernement libéral avait les coudées franches pour faire de ce budget un outil de lutte contre la pauvreté et le réchauffement planétaire. La ministre des Finances Chrystia Freeland a toutefois accouché d’un plan budgétaire qui offre des demi-mesures et fait la part belle aux promoteurs et aux investisseurs privés.

Budget fédéral 2022 : un budget « Don’t look up »

Photo: James Beheshti (Unsplash)

Le budget déposé aujourd’hui par la ministre des Finances du Canada Chrystia Freeland échoue à présenter un plan cohérent et réaliste en matière de transition énergétique. Ce faisant, il ignore les avertissements des scientifiques du GIEC qui identifiaient en début de semaine certains des changements requis pour éviter l’intensification des catastrophes liées au réchauffement planétaire. Cette nouvelle opportunité ratée se produit alors que le budget libéral bénéficie pourtant du soutien du Nouveau parti démocratique (NPD).

Mise à jour économique: entre effort minimum et électoralisme

Photo: Marc Lautenbacher

Le ministre de l’Économie, Éric Girard, présentait hier sa mise à jour économique et financière, un « mini-budget » qui comprend 10,7G$ de dépenses sur 5 ans. Bien que le gouvernement fasse des efforts évidents pour soutenir les personnes les plus touchées par la montée rapide de l’inflation, la CAQ revient rapidement à ses vieilles tactiques en vue de favoriser le secteur privé. Analyse.

Le rendement fictif du Fonds des générations

Photo: Pina Messina (Unsplash)

Un principe de base à l’origine du Fonds des générations est d’utiliser les rendements de ce portefeuille d’investissements afin de favoriser la diminution du poids de la dette publique québécoise par rapport au PIB. Comment cela fonctionne-t-il? Chaque année, le gouvernement verse quelques milliards dans le Fonds, qui lui est géré par la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ). La Caisse doit ensuite faire fructifier ces investissements afin que le rendement généré s’ajoute aux sommes mises de côté par le gouvernement.