Budget du Canada 2023: des dents propres et des technologies « propres »

Photo: Hutima (Wkipedia)

Chrystia Freeland déposait aujourd’hui à Ottawa son troisième budget à titre de ministre des Finances du Canada, dans ce qui était aussi le septième budget de l’ère Justin Trudeau. Voici ce que l’on peut en retenir.

Mise à jour économique: le spectre de la récession plane sur le budget fédéral

Photo: Saffron Blaze

La ministre des Finances Chrystia Freeland présentait hier son Énoncé économique de l’automne 2022, une mise à jour de la situation budgétaire du gouvernement fédéral. Alors que la pandémie a marqué les exercices budgétaires de 2020 et 2021, depuis 2022, c’est bien sûr l’inflation qui imprime sa marque sur la stratégie du gouvernement.

Un budget fédéral qui alimente le cynisme

Le texte d'abord publié sous forme de lettre ouverte dans La Presse.

À la suite de son alliance avec le NPD, le gouvernement libéral avait les coudées franches pour faire de ce budget un outil de lutte contre la pauvreté et le réchauffement planétaire. La ministre des Finances Chrystia Freeland a toutefois accouché d’un plan budgétaire qui offre des demi-mesures et fait la part belle aux promoteurs et aux investisseurs privés.

Budget fédéral 2022 : un budget « Don’t look up »

Photo: James Beheshti (Unsplash)

Le budget déposé aujourd’hui par la ministre des Finances du Canada Chrystia Freeland échoue à présenter un plan cohérent et réaliste en matière de transition énergétique. Ce faisant, il ignore les avertissements des scientifiques du GIEC qui identifiaient en début de semaine certains des changements requis pour éviter l’intensification des catastrophes liées au réchauffement planétaire. Cette nouvelle opportunité ratée se produit alors que le budget libéral bénéficie pourtant du soutien du Nouveau parti démocratique (NPD).

4e budget Morneau : moyen jusqu’à la fin

Dans le budget 2019-2020, le gouvernement réaffirme sa volonté d’« investir dans la classe moyenne ». Pourtant, les efforts déployés pour y arriver sont plus que timides. Faute d’être le véritable budget de la classe moyenne, le dernier budget de l’ère Trudeau est celui d’un gouvernement moyen.

Le budget Morneau manque (encore) d’ambition

Les libéraux se montrent parfaitement incapables de traiter efficacement des enjeux fondamentaux de notre époque. Les conservateurs fiscaux font beaucoup de tapage depuis le dépôt du budget Morneau, mardi dernier. La véritable aberration, c’est qu’on attaque le gouvernement fédéral sur le déficit, alors qu’il est dérisoire. La preuve : la taille du déficit est tellement petite que la dette fédérale ne cesse de diminuer lorsqu’on la compare au produit intérieur brut (PIB) !

Budget Morneau : Une autre année sur le neutre

Dans son budget 2018-2019, le gouvernement Trudeau, une fois de plus, ne réponds pas aux attentes suscitées lors de son élection. En dépit de quelques mesures sociales bienvenues, le ministre Morneau poursuit sur la lancée de ses deux premiers budgets : il échoue à opérer une véritable reconfiguration des politiques économiques et budgétaires comme l’avait fait le gouvernement précédent qui n’avait pas hésité à utiliser sa majorité parlementaire pour imposer un programme politique férocement conservateur. Le troisième budget de l’ère Trudeau ne fait guère de vague, en attendant la prochaine année électorale, semble-t-il.

Saison des budgets : période d’échauffement

La saison des budgets approche et comme à l’habitude, nos amis du Centre canadien des politiques alternatives (CCPA) publient un budget alternatif qui montre à quel point le gouvernement fédéral pourrait faire des choix différemment. Le deuxième budget du gouvernement Trudeau sera fondamental. Il permettra une fois pour toute de montrer quelle est la véritable part de progressisme dans ce gouvernement au-delà de la rhétorique qui tranchait avec celle du gouvernement précédent.