["selon tremblay peril", "selon tremblay pepin", "simon tremblay peril", "sign tremblay petit", "simon tremblay plein", "simon tremblay petit", "sign tremblay pepin"]

175 résultats trouvés.

Stratégie 20/20/20 : un pas dans la bonne direction pour l'accessibilité et l'abordabilité du logement

Par

Dans son éditorial du 28 octobre, Brian Myles critiquait le Règlement pour une métropole mixte, la nouvelle stratégie de l’administration Plante pour développer du logement social et abordable sur le territoire de la ville de Montréal, en arguant que celui-ci « est bourré de contraintes qui feront reculer la métropole. » Cette stratégie, connue sous le nom de « 20/20/20 », obligera les promoteurs immobiliers à inclure dans leurs projets 20 % de logements sociaux (projets de 5 unités et plus), 20 % de logements abordables et 20 % de logements familiaux (projets de 50 unités et plus), et ce à compter de janvier 2021.

La SAQ peut faire mieux, sans qu’on ait à libéraliser

Par ,

Le 11 mai dernier dans La Presse, Frédéric Laurin réitérait sa proposition d’approfondir la libéralisation du marché de l’alcool au Québec. Cette proposition a l’avantage d’avoir remplacé l’idée de complète privatisation qui excitait la droite économique depuis des lustres. Cependant, elle a le défaut d’être difficilement applicable et de ne pas changer grand-chose pour la plupart des clients de la Société des alcools du Québec (SAQ).

Pourquoi un livre sur l’histoire économique de la SAQ et de Loto-Québec

Par ,

Cette semaine, notre livre Du vin et des jeux : Le virage commercial de la SAQ et de Loto-Québec sera disponible en librairie. Nous en sommes évidemment très fiers et nous vous invitons au lancement qui aura lieu le 10 avril prochain. Lors de ce lancement, comme vous êtes des gens polis, vous nous ferez certainement les félicitations d’usage et nous vous remercierons avec enthousiasme. Cependant, ce court moment passé, vous ferez ce que n’importe qui ferait ; vous nous regarderez droit dans les yeux et vous nous demanderez : « mais pourquoi diable publier un livre sur la SAQ et Loto-Québec ? ». Les prochaines lignes tenteront de répondre d’emblée à ce questionnement.

Les femmes, gagnantes de la période d'austérité ?

Par

En réponse à la chronique de Francis Vailles, « Le marché du travail ne boude pas les femmes ». L’austérité a-t-elle touché les femmes plus que les hommes ? C’est ce que nous démontrions en 2015, lorsque nous avons publié une étude qui évaluait l’impact des investissements et des compressions du gouvernement provincial sur les hommes et les femmes de 2008 à 2015. Vendredi dernier, Francis Vailles a utilisé les chiffres du chômage pour dire le contraire : en fait, ce serait les hommes qui auraient souffert davantage de l’austérité.

Aucun document trouvé