["guilaum heberg", "guilaum hubert", "guilaum heurt", "guilaum hiebert", "guilaum he_bert"]

171 résultats trouvés.

Les coopératives peuvent-elles renverser le capitalisme?

Par

 

Le libéralisme économique ne convainc plus. Cette vieille idée selon laquelle il faut laisser le « marché », les entreprises et quelques poignées de capitalistes décider « librement » comment produire et distribuer les ressources sur cette planète n’a plus la cote. Que ce soit sous l’angle des inégalités de revenus et de patrimoine ou désormais sous celui de la crise climatique, les populations ont largement perdu confiance envers les institutions publiques et privées pour leur incapacité à agir en fonction du bien commun. Une partie de l’intelligentsia l’a bien compris et a ressenti l’urgence de redorer le blason du capitalisme, notamment en favorisant la « responsabilité sociale des entreprises ». Dans ce contexte, il est pourtant bien plus utile de considérer de possibles alternatives économiques. L’IRIS publie aujourd’hui une brochure qui aborde le cas de la coopérative.

Les coopératives - entre utopie et pragmatisme

Par ,

Les coopératives sont méconnues. Même si selon l’Organisation des Nations unies (ONU), il y a près de 300 millions de personnes qui travaillent dans une coopérative et un milliard qui en sont membres ou clientes, le modèle coopératif demeure peu connu et relativement absent des grands débats économiques. De même, au

AÉCG : deux ans plus tard. Quel impact sur la balance commerciale canadienne ?

Par

L’Accord économique et commercial global (AÉCG) entre le Canada et l’Union européenne (UE) est entré en vigueur il y a deux ans, soit le 21 septembre 2017. Bien que l’entente n’ait pas été ratifiée par tous les pays membres, la très grande majorité des mesures édictées sont déjà appliquées. Cette fiche

Aucun document trouvé