[]

4 résultats trouvés.

Les effets de la déréglementation sur la tragédie de Lac-Mégantic

Par

Alors que les gouvernements québécois et canadien se font une guerre politique sur qui et comment doivent être dédommagés les habitant.e.s de Lac-Mégantic et qu’un autre train contenant des matières dangereuses a déraillé en Alberta, le Centre canadien de politiques alternatives (CCPA) dévoile aujourd'hui un rapport qui établit des liens entre la déréglementation du secteur ferroviaire et la tragédie de Lac-Mégantic. Le rapport est disponible ici.

Bien qu’il soit trop tôt pour dresser un bilan complet, le rapport a le mérite de poser plusieurs questions sur le rôle du gouvernement fédéral dans la déréglementation de l’industrie ferroviaire. 

Lac-Mégantic : camouflage de la vérité derrière l’échec de la réglementation

Par

La semaine dernière, 10 mois après la catastrophe qui a frappé la ville de Lac‑Mégantic, les procureur.e.s du gouvernement du Québec ont déposé des accusations criminelles contre trois employés de première ligne de la société Montréal Maine and Atlantic Railway (MMA).

Les suspects, qui ont dû défiler en public menottes aux poings dans le pur style américain de la « marche du condamné », ont été accusés de 47 chefs d’accusation de négligence criminelle ayant causé la mort.

Lac-Mégantic : au-delà de la voie de contournement

Par

La semaine dernière avait lieu le triste premier anniversaire de la catastrophe ferroviaire de Lac-Mégantic. Lors de son passage dans la ville pour offrir son support, Philippe Couillard a été accueilli par un groupe citoyen réclamant la construction d'une voie de contournement de 13 km afin que des matières dangereuses ne circulent plus par le centre-ville. Bien que cette revendication soit justifiée par la dénivellation exceptionnelle et les courbes en cascade qui caractérisent l'entrée dans la ville, d'autres accidents ferroviaires survenus récemment dans d'autres régions remettent en question l'opportunité même de permettre le transport de pétrole par train au Québec.

Êtes-vous dans la « zone d'explosion »?

En même temps que l'on se recueillait à Lac-Mégantic, l'organisme environnemental américain ForestEthics mettait en ligne la carte interactive « Oil Train Blast Zone » (zone d'explosion des trains pétroliers), qui démontre de façon éloquente que le pétrole par train passe à travers la plupart des grands centres urbains québécois ainsi que des dizaines de villages. Il suffit d'entrer son adresse civique et on peut voir si sa résidence se situe ou non à l'intérieur d'une zone à risque de sinistre. Plutôt inquiétant.

Lac-Mégantic causée par la lutte au "red tape"?

Par

Le directeur du Centre Canadien des Politiques Alternatives (CCPA), Bruce Campbell, vient de publier un second rapport à propos de la tragédie de Lac-Mégantic. Il y fait le bilan des audiences tenues par le Bureau de la sécurité des transports (BST) qui remettra son rapport demain – mais aussi de toutes les informations qu’il a lui-même révélées dans son premier rapport et qui ont depuis été publiées dans les médias. Les 25 pages du rapport de Bruce Campbell sont accablantes pour Transport Canada, à chaque étape du processus mis en place pour protéger le public contre des catastrophes, on voit des exceptions, des règles floues, des vérifications qui ne sont pas faites… Derrière cette meurtrière incompétence que retrouve-t-on? La guerre du gouvernement fédéral contre le red tape.

La lecture complète du rapport vaut le coût, mais sortons quelques exemples particulièrement inquiétants. Allons-y en vrac :

Aucun document trouvé