["juin posca"]

125 résultats trouvés.

Les agences de placement, un intermédiaire de trop?

Par

Le mois dernier, plusieurs médias rapportaient que des agences privées de placement de personnel profitaient de l’épidémie de COVID-19 pour gonfler les prix chargés aux établissements de la santé à qui elles fournissaient de la main-d’œuvre. Mis au fait de la situation, le gouvernement a depuis annoncé qu’il allait encadrer la facturation réalisée par ces agences privées auprès des établissements de santé, des ressources intermédiaires et des résidences pour aîné·e·s.

Chantiers pour reconstruire l’économie

Par

Depuis qu’un virus a bouleversé la vie de pratiquement l’ensemble de la planète, le retour à la normale se fait désespérément attendre. Mais depuis le début de cette crise, plusieurs ont aussi mis en évidence les nombreuses raisons pour lesquelles ce retour à la normale n’était pas une avenue souhaitable. C’est en partant de ce constat que la situation actuelle peut être vue comme une occasion de rebâtir les fondations érodées de notre société. Une opportunité de lancer une série de chantiers dont l’objectif est de remettre l’économie au service du bien-être individuel et collectif.

Éviter la crise après la crise: chantiers pour reconstruire l’économie

Par

Depuis qu’un virus a bouleversé la vie de pratiquement l’ensemble de la planète, le retour à la normale se fait désespérément attendre. Mais depuis le début de cette crise, plusieurs ont aussi mis en évidence les nombreuses raisons pour lesquelles ce retour à la normale n’était pas une avenue souhaitable. C’est en partant de ce constat que la situation actuelle peut être vue comme une occasion de rebâtir les fondations érodées de notre société. Une opportunité de lancer une série de chantiers dont l’objectif est de remettre l’économie au service du bien-être individuel et collectif.

Vers un taux de chômage de 32% en avril?

Par

Le Québec sera donc « en pause » dans les prochaines semaines, pour reprendre l’expression utilisée par le premier ministre lors de l’annonce de la fermeture de « tous les services et toutes les activités économiques non essentiels » à compter du 24 mars et au moins jusqu’au 13 avril. La mesure était nécessaire afin d’accentuer la lutte contre l’épidémie de COVID-19 et freiner autant que possible sa progression.

Aucun document trouvé