["alain yalnizyan", "afin yalnizyan", "anmoin yalnizyan", "alumin yalnizyan"]

3 résultats trouvés. Recherchiez-vous plutôt alain yalnizyan ?

Pourquoi nous avons besoin des syndicats

Par ,

On nous dit régulièrement que les syndicats font davantage partie du problème que de la solution.

Le sentiment anti-syndical s’est accentué depuis que la crise mondiale de 2008 a créée un chaos économique et que les finances publiques sont dans un état lamentable.

La frustration généralisée causée par une faible croissance économique et un haut niveau d’endettement des ménages a été canalisé vers les syndicats que l’on présente volontiers comme une élite hautaine, inutile et néfaste pour l’économie.

Pourtant, aucun pays n’a connu de prospérité économique et n’a érigé une véritable classe moyenne sans une forte présence syndicale.

Après la crise, le capitalisme d’intimidation

Par

Le capitalisme vient d’entrer dans une nouvelle ère qui n’a rien de beau, une qui fonctionne peut-être bien pour les actionnaires de ce monde, mais pas pour les autres, pas pour nous.

J’ai pas pu m’empêcher de remarquer que, exactement la même journée où Caterpillar a fermé les portes de son usine de locomotives à London, en Ontario, pour déménager en Indiana, où les salaires sont plus bas, le Wall Street Journal rapportait que la recette fiscale fédérale sur les entreprises comme part des profits a descendu à son plus bas niveau depuis au moins 40 ans aux États-Unis. Malheureusement, ça ne se passe pas que chez nos voisins du Sud.

Des impôts moins élevés et des salaires plus bas: c’est un coup de poing, un enchaînement droite-gauche pour être plus précis, qui a été difficile à esquiver en cette période post-crise, et pas parce que le secteur commercial est dans les cordes. Comme Caterpillar, le secteur commercial étatsunien au grand complet inscrit des profits records à ses livres.

Aucun document trouvé