[]

46 résultats trouvés.

Le Québec est-il en retard au niveau de la diplomation postsecondaire?

Par

Les bas droits de scolarités québécois encouragent-ils la fréquentation scolaire et la diplomation? Sur le premier point, il n’y a pas vraiment de débat : la majorité des intervenants s’entendent pour reconnaître que le cumul entre la quasi-gratuité scolaire au collégial et les bas droits de scolarité à l’université représente un puissant stimulant pour encourager la fréquentation. Cependant, d’après certains, le Québec serait systématiquement en retard au niveau de diplomation, ce qui fait dire aux détracteurs de la situation québécoise que celle-ci ne parvient pas à inciter suffisamment d’étudiant.e.s à non seulement s’inscrire dans un établissement d’enseignement postsecondaire, mais à effectivement terminer leur parcours avec un diplôme.

J’ai voulu vérifier si tel était bien le cas : souffrons-nous, au Québec, d’un retard de diplomation postsecondaire par rapport au reste du Canada? Pour répondre à cette question, j’ai utilisé les données fournies au tableau 14-10-0019-01 de Statistique Canada. Voyons cela de plus près.

Main basse sur l’Université de Montréal

Par

L’Université de Montréal est à nouveau dans la tourmente. Le recteur Guy Breton, celui-là même pour qui, rappelons-le, « [l]es cerveaux doivent correspondre aux besoins des entreprises », a proposé de réformer la charte fondamentale de l’université. Il veut donner davantage de pouvoir au comité exécutif à des gens externes à la communauté universitaire.

Ce qu’il reste de l’université publique

Par

Les universités québécoises sont en crise, et ce, depuis longtemps. Jamais, dans notre histoire récente, n’avons-nous pu leur donner une orientation claire. Voulons-nous des universités pour participer à l’éducation de notre peuple? Pour former à l’esprit critique? Pour diplômer massivement des étudiant·e·s? Pour répondre aux besoins du marché du travail? Pour servir de laboratoire de recherche et développement au secteur privé?

Aucun document trouvé