["trans", "troi", "trop", "trang", "trav", "train"]

16 résultats trouvés.

Que proposent les partis fédéraux pour réduire les émissions de GES ?

Par

Alors que le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) avertit que nous nous dirigeons vers un « naufrage climatique » et que l’ampleur du réchauffement climatique canadien est le double de celui mesuré à l’échelle planétaire (p.34), il semble pertinent d’observer les cibles environnementales proposées par les principaux partis politiques dans le cadre de l’actuelle campagne électorale fédérale.

Exportation de gaz naturel liquéfié en Nouvelle-Écosse: les projets se suivent et se ressemblent

Par

Alors que le projet GNL Québec à Saguenay est en attente d’une décision du gouvernement du Québec, un autre projet d’exportation de gaz naturel liquéfié a récemment fait la manchette. Le projet Goldboro prévoit l’agrandissement d’un gazoduc existant au Québec afin d’approvisionner en gaz naturel un terminal de liquéfaction qui doit être construit en Nouvelle-Écosse. Ce projet initié en 2013 est conçu sur le même modèle que celui entamé en 2014 à Saguenay, en ce qu’il repose entre autres sur le recours à des paradis fiscaux, à des fonds publics massifs, sur des coûts de production élevés, et sur une rhétorique de « blanchiment vert ».

Biden, Keystone XL et le déclin annoncé du pétrole albertain

Par

Selon différentes sources, le prochain président des États-Unis, Joe Biden, compte révoquer le permis pour l’expansion de l’oléoduc Keystone XL dès son arrivée au pouvoir. Une telle décision représenterait un autre coup dur pour l’industrie des sables bitumineux qui, malgré une aide importante de l’État, continue de décliner. Comme les États-Unis, principal importateur de pétrole canadien, tendent à changer de stratégie pour écouler leur production, il faudra que l’Alberta et le Canada soient en mesure de s’adapter. 

Le gouvernement doit coordonner l’arrêt de l’exploitation du pétrole des sables bitumineux

Par

Avec la chute des prix du pétrole, des actions des entreprises pétrolières canadiennes et la nécessité d’opérer une transition énergétique, le gouvernement canadien ne peut se contenter de sortir du trou l’industrie pétrolière. Il doit prendre les devants et favoriser la mise en place d’une société d’État chargée entre autres de planifier une sortie réfléchie du pétrole des sables bitumineux.

Aucun document trouvé