[]

14 résultats trouvés.

Un impôt sur la fortune est-il faisable ?

Par

Dans un billet récent, nous écrivions que l’heure était venue d’adopter de nouvelles mesures fiscales afin de mieux imposer les grandes fortunes. Ce thème est discuté un peu partout à travers le monde en réaction à l’impact de la COVID-19 sur les finances publiques, aux politiques monétaires expansionnistes qui font gonfler les actifs des super-riches et à quarante ans de croissance des inégalités sous l’égide du néolibéralisme. Toutes les raisons sont bonnes pour mieux imposer la richesse, mais… est-ce possible ?

La taxe scolaire doit être abolie… et remplacée

Par ,

Le 1er juillet 2020 entrera en vigueur une nouvelle diminution de la taxe scolaire. Au-delà de l’impact négatif sur le financement des écoles que celle-ci va entraîner, et des quelque 40 % de ménages québécois locataires qui ne profiteront d’aucune baisse, nous souhaitons montrer que, sous couvert de remettre de l’argent dans la poche des familles, le gouvernement perpétue une taxe injuste qui cible principalement la classe moyenne tout en protégeant le patrimoine des plus nantis.

De l’efficacité redoutable des baisses d’impôt

Par

Il y a quelque temps, j’ai reçu mon compte de taxe scolaire pour l’année 2018-2019. Si je ne rechigne pas devant les prélèvements fiscaux, si je comprends qu’ils sont le moyen par lequel les services dont notre société a besoin sont financés, l’idée de remplir un chèque à envoyer à ma commission scolaire ne suscite pourtant pas non plus un grand enthousiasme.

Qu’entendons-nous par Taxe Robot?

Par

La taxe robot est une idée dans l’air du temps. C’est a priori fort simple : un robot qui causerait une perte d’emplois devrait être sujet à une taxe. Elle est soutenue par des personnalités aussi diverses que Bill Gates, fondateur de Microsoft, et Benoît Hamon, candidat socialiste aux élections présidentielles françaises de 2017. Toutefois, les arguments mis de l’avant par ces derniers sont radicalement opposés.

Aucun document trouvé