[]

6 résultats trouvés.

L'austérité était une erreur et elle laissera des traces

Par

Loin d’être une « vue de l’esprit » comme le prétendait Philippe Couillard, les politiques de restrictions budgétaires ont eu des effets concrets et permanents tant sur nos services publics que sur les personnes qui en font usage. Il ne s’agit pas ici d’évidences anecdotiques : la Protectrice du citoyen a publié un rapport accablant à cet effet. Au contraire d’avoir « coupé sans affecter les services », l’austérité a été ressentie de plein fouet par les personnes vulnérables.

Les femmes, gagnantes de la période d'austérité ?

Par

En réponse à la chronique de Francis Vailles, « Le marché du travail ne boude pas les femmes ». L’austérité a-t-elle touché les femmes plus que les hommes ? C’est ce que nous démontrions en 2015, lorsque nous avons publié une étude qui évaluait l’impact des investissements et des compressions du gouvernement provincial sur les hommes et les femmes de 2008 à 2015. Vendredi dernier, Francis Vailles a utilisé les chiffres du chômage pour dire le contraire : en fait, ce serait les hommes qui auraient souffert davantage de l’austérité.

La relance ne passe pas par l’austérité et les pipelines

Par ,

Récemment, l’ex-ministre des Finances conservateur, Joe Oliver, et l’économiste Youri Chassin ont produit pour l’Institut économique de Montréal (IEDM) une note économique qui conclut que l’investissement privé dans les oléoducs est plus efficace pour l’économie canadienne que les dépenses en infrastructure telles que le gouvernement Trudeau les conçoit actuellement. Selon nous, cette conclusion se base sur une théorie qui est largement contestée et lui accorder une confiance aveugle nuirait à l’économie canadienne.

Aucun document trouvé