[]

2 résultats trouvés.

Le fractionnement du revenu favorise les mieux nantis

Par

Quatre-vingt-six pourcent (86%) des Canadien.ne.s ne bénéficieront en rien du fractionnement du revenu que le gouvernement fédéral entend mettre en place selon une étude publiée aujourd’hui par le Centre canadien de politiques alternatives (CCPA).

Cette mesure permettra aux couples de partager leurs revenus entre un conjoint plus fortuné et un conjoint moins fortuné pour ainsi réduire leur niveau d’imposition. Or, l’économiste David Macdonald s’est penché sur trois scénarios de fractionnement du revenu incluant celui envisagé par le gouvernement fédéral, mais également sur des scénarios plus généreux concernant toutes les familles. Dans tous les cas étudiés, les résultats accroissent les inégalités de revenus et la mesure se révèle très couteuse pour le gouvernement canadien.

Tant que maman reste à la maison

Par

La semaine dernière, Stephen Harper a annoncé en grande pompe, entouré de familles radieuses et heureuses, son nouveau plan pour aider les familles coast-to-coast. Il fallait agir vite : Thomas Mulcair était en train de gagner des points avec sa proposition de reprendre l’idée des garderies québécoises pour en faire un programme pour l’ensemble du Canada. C’est ainsi qu’on apprenait le 30 octobre, directement d’une banlieue torontoise, que les familles recevront bientôt 60$ de plus par mois par enfant et qu’il serait maintenant possible de déduire plus d’argent pour leurs dépenses sportives. Mais ce n’est pas tout! En bonus, pour toutes les familles avec deux revenus, un tout nouveau tout beau programme qui permettra de séparer ses revenus quand viendra le temps de faire son rapport d’impôt. À la clé, une économie pouvant aller jusqu’à 2000$. Profitez-en maintenant et votez plus tard. Les Conservateurs n’ont jamais été aussi généreux.

Aucun document trouvé