[]

5 résultats trouvés.

À quoi bon un palmarès des cégeps?

Par

Samedi dernier, le Journal de Montréal et le Journal de Québec publiaient « avec fierté » le tout premier palmarès des cégeps, qui compare les taux de diplomation des 52 collèges publics du Québec. Alors que la date limite pour soumettre une demande d’admission au cégep approche, on dit offrir un outil d’information précieux pour aider les élèves de cinquième secondaire et leurs parents à faire leur choix.

Cégep inc. : ok, mais « en français s.v.p. » ?

Par

On apprenait la semaine dernière que le Cégep de la Gaspésie et des Îles exploite depuis cinq ans un campus montréalais qui offre des programmes d’attestation d’études collégiales (AEC) à des étudiantes et des étudiants étrangers. Recrutés principalement en Inde et en Chine, ces étudiant·e·s déboursent 14 700$ par année pour suivre cette formation.

Faut-il mettre fin au monopole de la SAQ?

Par ,

Aux yeux des partisans du libre marché, le fait que des entreprises publiques aient l’exclusivité sur certains secteurs de l’économie apparaît comme une aberration des plus scandaleuses. C’est pour cette raison que surgit de manière périodique dans l’espace public l’idée de privatiser en totalité ou en partie la Société des alcools du Québec (SAQ), un projet porté par la volonté de libérer les consommateurs et les consommatrices québécoises des griffes de notre « soviet des alcools ».

La contre-révolution Barrette

Par

Le ministre Gaétan Barrette est peut-être le politicien québécois qui ressemble le plus à Stephen Harper. Comme l’ancien premier ministre du Canada, il passe de la parole aux actes sans broncher alors qu’il écrase un après l’autre les contrepoids du parlementarisme, de l’administration publique et même de la science. Ils en retirent une grande popularité parce qu’ils maîtrisent l’art des communications, mais au passage, ils brisent un à un les attributs de la démocratie parlementaire.

Aucun document trouvé