[]

6 résultats trouvés.

L’environnement parmi les grands perdants du plan budgétaire 2021-2022

Par , ,

L'environnement est sans contredit un des grands perdants du budget 2021-2022, surtout si on le compare à celui de l’an dernier. La volonté affichée lors du précédent exercice d'assurer un leadership en environnement a vite été oubliée, l’environnement étant cette fois-ci réduit à une fonction de soutien à « la transition vers la nouvelle économie ». Les mesures environnementales, qui totalisent 58,1 M$ en 2021-2022, se perdent dans le volet économique du budget. Le terme « gaz à effet de serre » (GES) n'apparaît quant à lui que 5 fois dans le présent budget, alors qu’on y faisait mention plus de 20 fois dans le budget 2020-2021.

Automobile, ô toi ma reine !

Par

L'automobile est au Québec, comme dans le reste de l’Amérique du Nord, reine. Nous ne pouvons plus nous passer d’elle puisque tout notre environnement a été conçu en fonction de son évolution et de ses caprices. Le territoire québécois ne se parcourt facilement qu’en voiture. Les villes sont constamment réaménagées pour lui faire de la place. La vie dans les banlieues, qui ne cessent de s’étendre, est organisée autour de ces véhicules de promenade.

Aucun document trouvé