["pret action harvey", "pier action harvey", "pret antoin harvey", "père anti harvey", "père antoin harvey", "pier anti harvey", "pier action have", "pier action haven", "pier action hary", "pier anmoin have"]

6 résultats trouvés. Recherchiez-vous plutôt pret action harvey ?

Retombées économiques régionales d’un salaire minimum à 15 $ de l’heure

Par , ,

Le débat autour de la hausse du salaire minimum à 15 $ de l’heure fait couler beaucoup d’encre. Si l’économiste Pierre Fortin a avancé qu’une telle augmentation détruirait jusqu’à 100 000 emplois, plusieurs études récentes sont venues démentir ce scénario catastrophe. Chaque fois, l’attention des grands médias porte sur une évaluation

Mon rêve ontarien

Par

La semaine dernière, nous apprenions que le salaire minimum ontarien allait connaître une hausse importante et rapide. Actuellement à 11,40 $ de l’heure, il passera à 14 $ en janvier prochain et à 15 $ en 2019. Le moins qu’on puisse dire, c’est que cette augmentation de 32 % en tout juste 18 mois a relancé le débat de ce côté de la rivière Outaouais.

 

Salaire minimum et revenus gouvernementaux

Par ,

La proposition d’augmentation du salaire minimum à 15 $ de l’heure fait la manchette depuis près d’un an. L’IRIS a produit durant cette période plusieurs documents d’analyse afin d’étudier la validité de cette proposition à la lumière de notre indicateur du salaire viable. Nous avons également réalisé une étude évaluant les

La fin de l'immigration

Par

Ah ces patrons, toujours plus vites et plus astucieux que nous ! Devant l’ensemble des menaces et pièges qu’a entraîné la mondialisation pour les travailleuses et les travailleurs d’ici (délocalisation, concurrence avec le « cheap labor », pressions à la baisse des législations sociales, etc.), restait toujours la mince consolation que les emplois des secteurs des services et des ressources naturelles ne pouvaient être exportés. Le restaurant du coin avait beau se plaindre de la hausse du salaire minimum, il ne pouvait pas déménager son comptoir dans le Maine… les clients étant attachés à leur quartier. Les minières avaient beau menacer de réduire leurs investissements si les employés ne faisaient pas de concessions… l’or allait attendre sagement qu’une autre entreprise plus clémente accepte de payer le juste prix pour l’extraire.

Aucun document trouvé