[]

18 résultats trouvés.

Des leçons à tirer de la vente d’Element AI

Par ,

La vente d’Element AI, une start-up développant des produits informatiques basés sur l’intelligence artificielle (IA), a suscité de vives réactions. D’un côté, on s’est réjoui d’une acquisition qui signifierait que le secteur économique de l’intelligence artificielle à Montréal se démarque au niveau international. Montréal serait bel et bien un terreau fertile pour les entreprises en IA. De l’autre, on a déploré la perte de plus de 80 brevets et de l’expertise développée grâce à d’importants investissements publics fédéraux et provinciaux. Alors, faut-il se réjouir de l’acquisition de cette entreprise québécoise en IA ou doit-on au contraire déplorer son appropriation par des intérêts étasuniens? 

Trop beau pour les clients d'Hydro

Par ,

Les publicités sont partout : à la télé, sur le web et même sur les BIXI. Hilo, c’est la toute nouvelle filiale d’Hydro-Québec. Elle se présente comme « un service clés en main qui, en plus de vous aider à réduire votre consommation d’énergie, vous remet de l’argent. C’est presque trop beau ! ». En effet. Alors, comment est-ce qu’Hilo peut être rentable ? D’où proviennent ses revenus ? Et si c’est rentable, pourquoi une filiale ?

Sortir des sentiers battus

Par

Les confinements du printemps et de l’automne ont fortement touché les finances publiques du Québec.

Il y a huit mois à peine, le gouvernement nageait dans des surplus dépassant les 8 milliards et profitait de trois années de forte croissance économique. Le portrait a changé du tout au tout : le déficit oscillera cette année autour de 15 milliards et le poids de la dette par rapport à l’économie est passé de 43,4 % à 50,4 %.

Aucun document trouvé