[]

12 résultats trouvés.

COP24 : Envoyons Desjardins plutôt que Legault

Par

Le premier ministre québécois François Legault n’ira finalement pas en Pologne pour la rencontre de la COP24 qui portera sur les changements climatiques. Dommage, ce séjour aurait pu prendre la forme d’un voyage éducatif pour un gouvernement qui apparaît complètement dépassé par les enjeux environnementaux. Comme solution de rechange, on pourrait peut-être envoyer une délégation québécoise composée d’économistes du Mouvement des caisses Desjardins qui publiaient le mois dernier une étude sur les problèmes que pose la référence au produit intérieur brut (PIB), notre principal indicateur de richesse. L’IRIS traitait de la question il y a sept ans déjà, mais si le message cette fois provenait de représentants d’un groupe financier dont les actifs sont de 275 milliards de dollars, peut-être que la communauté internationale prêtera davantage l’oreille ?

Les graphiques (3) Les données sur une longue période

Par

En cette nouvelle année, je vais poursuivre ma série sur les graphiques par un sujet pas trop compliqué, les longues séries de données. Ces séries ont souvent comme caractéristique de prendre une forme trompeuse, parfois exponentielle. Pour pouvoir illustrer cette caractéristique, j'ai choisi des données canadiennes plutôt que québécoises, car les séries de données disponibles sont plus longues pour le Canada que pour le Québec.

Forme exponentielle

Dans le graphique qui suit, qui représente l'évolution de l'indice des prix à la consommation (IPC) au Canada depuis 1914, on a l'impression que l'IPC a peu augmenté jusque dans les années 1970, qu'il a soudain augmenté en flèche jusqu'au milieu des années 1980, a augmenté à peine un peu moins vite jusqu'au milieu des années 1990 et que son augmentation a ralenti quelque peu par la suite.

L'économie canadienne a-t-elle vraiment perdu 5500 emplois?

Par

Voici la manchette qu'on pouvait lire vendredi le 9 septembre dans différents médias lors de la sortie du communiqué de Statistique Canada sur les résultats de l'Enquête sur la population active (EPA) pour le mois d'août.

On pouvait également lire dans le texte de Radio-Canada : «Les analystes s'attendaient pourtant à la création de plus de 21 500 postes.»

Aucun document trouvé