[]

56 résultats trouvés.

Offre d'emploi : Coordonnatrice / coordonnateur

Par

Le ou la titulaire de ce contrat devra prendre en charge un poste de coordination. Le mandat premier du poste est de faire le suivi des décisions organisationnelles, de la planification annuelle, ainsi que de participer à la répartition de la charge de travail en collaboration avec l’équipe de travail. La personne aura aussi pour mission d’accompagner l’équipe dans l’amélioration de l’autogestion et des processus de production (en proposant des outils ou des manières de fonctionner). Elle sera enfin chargée d’accompagner l’IRIS à travers les défis organisationnels d’un organisme en croissance.
 

Garantir des emplois pour combattre le chômage?

Par

Les discussions entourant la relance économique post-COVID et la rareté de la main-d’œuvre qui affecte de nombreux secteurs nous font oublier que des milliers de Canadien·ne·s et de Québécois·es n’ont toujours pas retrouvé de travail. Pire encore, le chômage de longue durée, qui désigne la situation des personnes qui sont au chômage depuis 27 semaines ou plus, touchait 486 000 personnes en avril 2021, un chiffre en hausse de 171,3% par rapport à février 2020 selon Statistique Canada.

Les perdants de la reprise jusqu’ici

Par

Après le tumulte des premiers mois de pandémie, on observe une certaine reprise économique au Québec comme au Canada. Bonne nouvelle, avouons-le. Cependant, au moment où les mesures d’urgence arrivent à leur fin, ce n’est pas tout le monde qui goûte au fruit de la relance. Pour éclairer l’un des angles morts de la crise actuelle, prenons le temps d’étudier l’évolution récente de la « destruction/création » d’emplois sous l’angle du salaire horaire. Cet exercice nous permettra de démontrer – on s’en doutait un peu –, qu’il est faux d’affirmer que nous sommes toutes et tous dans le même bateau face à la pandémie. 

Est-ce que la PCU a corrompu une génération ?

Par

Mario Dumont m’a invité ce matin à son émission pour discuter de sa chronique de mercredi au sujet de la PCU. Dans ce texte, il critique le fait que plusieurs personnes – des jeunes notamment – aient épargné une partie de l’argent reçu d’Ottawa dans le contexte de la pandémie. Il en conclut que la PCU a fait « pleuvoir beaucoup trop d’argent ». Notre point de vue est tout autre : la PCU aura été bénéfique tant pour l’économie dans son ensemble que pour les ménages et elle nous enseigne certaines leçons pour l’avenir.

Aucun document trouvé