["colin priv", "colin part", "comun prat", "colin pret", "colin peut", "covid prat", "colin privat", "colin parti", "colin plan", "colin prot", "colin parc"]

7 résultats trouvés. Recherchiez-vous plutôt colin priv ?

Problèmes financiers de GNL Québec : des nouvelles en provenance des Bermudes

Par

On apprenait le mois dernier que les deux entreprises responsables de la réalisation du projet d’exportation de gaz naturel liquéfié Énergie Saguenay éprouvaient des difficultés financières. Tant GNL Québec Inc. que Gazoduq Inc. ont dû se résoudre à licencier des membres de leur personnel, soit environ vingt employé·e·s depuis le mois d’avril. À l’interne, on se fait rassurant et on soutient que le projet n’est pas pour autant en péril. Or, peu d’informations concernant l’état financier réel du consortium sont fournies pour appuyer cet optimisme affiché, malgré le départ du principal bailleur de fonds du projet en février dernier. Parmi tous les commanditaires du projet, un seul rend public un aperçu des problèmes financiers du projet, et il se trouve aux Bermudes.

L’obsolescence du profit

Par

Récemment, dans la foulée des interrogations de fond soulevées par la crise de la COVID-19, l’IRIS publiait une note de recherche où il était entre autres proposé de libérer le travail de l’exigence de générer du profit. Initialement pensé par la doctrine du libéralisme économique, le profit était censé constituer un incitatif à l’innovation privée, laquelle bénéficierait ensuite à l’ensemble par les gains productifs générés. Or, à une époque où les capacités productives des entreprises sont devenues pathologiques – en témoigne la crise écologique actuelle –, l’accumulation de profit est-elle encore un incitatif pertinent à partir duquel la collectivité devrait s’administrer? 

Gazoduc Coastal Gaslink: après le « greenwashing », le « redwashing »

Par

En matière de respect des souverainetés autochtones, il n’y a pas que le premier ministre Trudeau qui affirme une chose et accomplit son contraire. L’industrie fossile se rend également coupable de ces contradictions entre paroles et actes. Si pour le premier ministre, le tout s’aperçoit par les mots creux qu’il emploie tels que « réconciliation », « promesse de reconnaissance », « excuses officielles », etc., la discordance de l’industrie se manifeste dans les différentes déclarations de principes qu’elle met de l’avant. 

Une industrie dépendante des fonds publics

Par ,

En étudiant les cadres financiers des compétiteurs de l’éventuelle usine de l’entreprise Énergie Saguenay (GNL Québec), on réalise que ce projet s’inscrit au sein d’une industrie fortement dépendante de fonds publics. Ainsi, pour voir le jour, Énergie Saguenay devra obtenir au même titre que ses concurrents un important soutien du Trésor public.

Aucun document trouvé