[]

1 résultats trouvés.

L’anglais intensif au primaire: la mise en garde du Conseil supérieur de l’éducation

Par

Le Conseil supérieur de l’éducation (CSE) vient de présenter au ministre de l’éducation, Yves Bolduc, son avis fort intéressant concernant l’enseignement de l’anglais comme langue seconde au niveau primaire. L’avis ne pouvait pas mieux tomber, considérant l’intention du gouvernement de repenser l’approche pédagogique en place pour imposer de manière globale l’enseignement de l’anglais intensif pour les élèves de 6ème année.

Tout d'abord, malgré ses mises en garde, le CSE ne se dresse pas contre l'utilisation de l'anglais intensif mais qu'il pose toutefois quelques bémols quant à son implantation. Il est en effet plus que pertinent, dans un contexte de changement de méthode d’apprentissage, de réfléchir profondément aux impacts d’un tel changement et surtout au potentiel de succès (et d’échec) de cette manœuvre.

Aucun document trouvé