["bertrand scept", "bertrand schl", "bertrand scren"]

145 résultats trouvés.

Le plan vert caquiste manque cruellement d’ambition

Par ,

Le Plan pour une économie verte présenté hier par le gouvernement caquiste est, étonnamment, le premier plan qui ressemble véritablement à un plan de match au Québec en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES). Plutôt que les sempiternelles orientations vagues servies par des gouvernements désireux d’escamoter le plus possible la question environnementale, le document déposé hier comporte des objectifs et des chiffres clairs. Cette base sera utile aux débats futurs.

Qu'est-ce que la transition juste ?

Par ,

Cette brochure présente en cinq sections le concept de transition juste puis le situe dans le contexte québécois. La première présente un bref historique du concept de transition juste. La deuxième section aborde sommairement les différentes approches de la transition juste qui sont apparues à travers le monde. La troisième présente

Portrait de l’industrie forestière au Québec : une industrie qui a besoin de l’État

Par ,

Le gouvernement du Québec a offert en 2019 près de 370 M$ à l’industrie forestière pour les travaux sylvicoles et le développement de l’industrie des produits forestiers. Dans son plus récent budget, le gouvernement annonce des aides financières à l’industrie forestière de près de 114 M$ supplémentaires. Cette situation n’est pas nouvelle,

Québec doit ajouter 500 M$ en santé mentale

Par

Le 10 octobre a été désigné comme Journée mondiale de la santé mentale par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). On nous rappelle généralement lors de cette journée certaines statistiques peu réjouissantes, comme le fait que 1 personne sur 5 sera atteinte par des troubles de santé mentale au cours de sa vie, que les coûts liés à ces troubles s’élèvent au Canada à entre 20 G$ et 30 G$ annuellement, ou encore que chaque dollar investi en prévention et en soins de santé mentale rapporte 1,62 $. Les organismes les plus variés reconnaissent par ailleurs que la santé mentale ainsi que la santé physique sont des composantes intrinsèques du bien-être et que les préserver est non seulement nécessaire, mais même payant. Le gouvernement du Québec a lui aussi reconnu cette réalité dans la dernière année et a posé des gestes afin de s’attaquer à ce problème. Or, en ces temps de crise sanitaire et de ralentissement économique où la santé mentale de plusieurs Québécois·es est mise à rude épreuve, Québec devrait ajouter une somme de 500 M$ au budget déjà prévu à cet effet afin de répondre adéquatement aux besoins de la population.

Aucun document trouvé