[]

13 résultats trouvés.

Atteindre une véritable équité salariale dans le secteur public

Par ,

Dans son éditorial du 25 septembre, Jean-Robert Sansfaçon souligne avec justesse que les quelque 540 000 personnes travaillant pour l’État québécois méritent un traitement juste et équitable dans le processus de négociation qui débutera en octobre. Il mentionne notamment que la rémunération dans le secteur public provincial est inférieure de 16 % à 35 % à celles du secteur privé syndiqué et des autres composantes du secteur public (administrations fédérale et municipale, entreprises publiques). Cela devrait suffire à donner raison aux travailleuses et travailleurs de l’État québécois qui exigent de meilleures conditions d’emploi.

Le gouvernement contribue-t-il à améliorer les conditions de vie des femmes ?

Par

À son arrivée au pouvoir à l’automne dernier, François Legault a voulu marquer les esprits en formant un cabinet comptant autant de femmes que d’hommes ; un geste important, car bien que le monde politique devrait être à l’image de la société, les hommes - blanc de surcroît - y sont surreprésentés. Si l’enjeu de la représentation compte lorsqu’il est question de faire avancer l’égalité entre les hommes et les femmes, on ne saurait se satisfaire d’une égalité de façade qui ne sert qu’à faire oublier un contexte où les rapports inégaux entre les sexes se perpétuent malgré tout. Est-ce que les politiques et les lois adoptées par le gouvernement participent à réduire les inégalités ? Voilà une préoccupation qui devrait orienter en tout temps les décisions gouvernementales.

Les femmes, gagnantes de la période d'austérité ?

Par

En réponse à la chronique de Francis Vailles, « Le marché du travail ne boude pas les femmes ». L’austérité a-t-elle touché les femmes plus que les hommes ? C’est ce que nous démontrions en 2015, lorsque nous avons publié une étude qui évaluait l’impact des investissements et des compressions du gouvernement provincial sur les hommes et les femmes de 2008 à 2015. Vendredi dernier, Francis Vailles a utilisé les chiffres du chômage pour dire le contraire : en fait, ce serait les hommes qui auraient souffert davantage de l’austérité.

Peuples autochtones au Québec : des inégalités qui doivent être corrigées

Par

Chaque jour depuis six mois, des témoignages nous parviennent de la Commission d’enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics au Québec, présidée par le juge à la retraite Jacques Viens. Rappelons qu’à l’automne 2015, l’émission Enquête avait rencontré des femmes autochtones de Val-d’Or témoignant des sévices et des abus perpétrés à leur endroit par des policiers de la Sûreté du Québec. Analysant les dossiers que lui avait transférés le Service de police de la ville de Montréal en lien avec ces allégations, le Directeur des poursuites criminelles et pénales avait décidé, un an plus tard, de ne pas porter d’accusations contre ces policiers.

Aucun document trouvé