["selon tremblay pepin", "simon tremblay plein"]

169 résultats trouvés.

Bilan de mi-mandat, deuxième partie : les remarquables oubliés

Par

Dans un premier billet, je me suis penché sur les indicateurs classiques que prend le gouvernement pour évaluer ses politiques : la croissance, l’emploi, les investissements et les importations. Nous avons vu que, selon ces données, les deux premières années du gouvernement de Philippe Couillard étaient somme toute médiocres : sans drame, mais sans éclat non plus.

La Sentinelle : une succulente exception

Par

Vous le savez peut-être, une entreprise à but lucratif ne peut pas être partenaire de l’IRIS. En conséquence, elle ne peut donner un montant d’argent récurrent pour faire partie de son conseil stratégique, l’instance consultative bisannuelle lors de laquelle l’équipe de chercheur·e·s de l’IRIS discute des enjeux économiques, sociaux et politiques avec ses plus proches allié·e·s. C’est une règle chez nous.

Le FMI contre le néolibéralisme?

Par

Dans le plus récent Finance and Development, le magazine du Fonds Monétaire International (FMI), trois chercheurs du FMI signent un texte au titre étonnant : Neoliberalism : Oversold?. Les chercheurs qui, comme à l’IRIS, ont une posture critique face au néolibéralisme depuis un moment vivent toujours une satisfaction un peu malsaine à lire ce genre d’articles. L’envie de crier : « On vous l’avait bien dit! » aux deux lignes, par exemple. Cela dit, le FMI n’a pas, en lui-même, plus de crédibilité aujourd’hui quand il doute du néolibéralisme qu’hier quand il l’imposait dans certains pays de la planète. Il est néanmoins intéressant de voir quels chemins parcourent les chercheurs pour trouver aujourd’hui des défauts à cette doctrine qui hier séduisait tant leur organisation.

 

Aucun document trouvé