["internationale"]

197 résultats trouvés.

Ne pas faire d'enfants pour sauver la planète

Par ,

Ces jours-ci se tient la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP23). Cette année, c’est à Bonn, en Allemagne, que des milliers de scientifiques, organismes à but non lucratif, groupes de défense de l’environnement et politiciens se sont réunis pour discuter de la catastrophe climatique à venir. Si l’on veut respecter l’Accord de Paris et éviter le pire, il faudra mettre en place des mesures drastiques. C’est ce que relaient les 15 000 signataires d’un « cri d’alarme » publié mardi dernier

Projet Montréal, des radicaux ?

Par

À la suite de l’élection de Valérie Plante, nous avons assisté à une incompréhension généralisée des chroniqueurs et chroniqueuses des médias francophones, au point qu’on a l'impression que les médias sont en deuil. Devant cette situation il y a eu plusieurs réflexes : certains ont demandé à ce que la nouvelle mairesse rassure les milieux d’affaires, d’autres ont critiqué l’inexpérience de Projet Montréal pourtant en place depuis 15 ans. C’est à croire que les représentant·e·s des médias ne pouvaient pas imaginer la possibilité qu’outre une mauvaise campagne de Denis Coderre,  les montréalais·es soient allé·e·s voter avec enthousiasme pour un projet qui s'éloignait de la gestion opaque et néolibérale. Bref, les éditorialistes s’inquiètent... mais de quoi au juste 

La révolution qui se fait attendre

Par

Les médecins sont fâchés. Les propriétaires de petites et moyennes entreprises sont outrés. La réforme de la fiscalité fédérale est loin de faire l’unanimité. Sans surprise, les groupes qui voient leurs privilèges s’éroder sont ceux qui sont le plus mobilisés et dont on entend le plus les voix. Mais leurs voix puissantes sont-elles justes pour autant?

Bill, le dramaturge

Par ,

Hier, le ministre des finances du Canada Bill Morneau présentait la mise à jour économique d’automne. Attaqué de toutes parts depuis plusieurs semaines tant sur sa réforme de la fiscalité que sur des questions d’éthique, le ministre Morneau ne bronche jamais. Il garde le cap sur le procédé élaboré lors de la dernière campagne qui met en scène des (petits) déficits et des (petits) cadeaux. Mais face aux petites tempêtes parlementaires, l’économie réelle reste largement intouchée et la pièce montée par Morneau devient de plus en plus lassante

Aucun document trouvé