[]

63 résultats trouvés.

Se rendre jusqu’à la Finale

Par

Avec le Canadien de Montréal qui atteint les demi-finales des séries de la Ligue nationale de hockey pour seulement la troisième fois depuis 1993, les Québécois·es ont un motif de plus de vouloir se débarrasser des restrictions sanitaires. À Montréal, les partisans - incluant le premier ministre lui-même -  voudront certainement un aréna aussi bondé qu’à Las Vegas pour encourager le CH, ce qui signifierait admettre bien plus que les 3500 personnes actuellement autorisées à se rassembler dans le cadre d’un événement sportif. Le déconfinement, la levée du couvre-feu et l’abandon progressif des mesures sanitaires suscitent déjà un sentiment d’euphorie. S’il fallait en plus remporter une 25e Coupe Stanley… Pourtant, en pandémie ou en séries, « c’est pas fini tant que c’est pas fini ».

Uchronie d’une pandémie : et si le projet initial des CLSC s’était réalisé?

Par

Les centres locaux de services communautaires (CLSC) auraient fêté leur cinquantième anniversaire de naissance cette année. Le conditionnel s’impose parce que ce modèle unique dans le monde occidental, créé au Québec et encensé à l’international, est aujourd’hui en lambeaux, victime d’un sabotage perpétré par les fédérations médicales et les gouvernements successifs, eux-mêmes soumis aux pressions du milieu des affaires en faveur d’une privatisation des services et d’un démantèlement de l’État social. Alors que la troisième vague de COVID-19 déferle sur le Québec, déjà lourdement endeuillé par un des pires bilans au monde quant au nombre de décès provoqués par la pandémie, on peut se demander : la réalisation du projet initial des CLSC nous aurait-elle permis de faire mieux? 

Budget fédéral 2021-2022 : beaucoup de carburant pour rester sur place

Par , ,

Comme prévu, le gouvernement Trudeau continue de dépenser pour stimuler l’économie. Mais le premier budget de la ministre des Finances Chrystia Freeland n’est pas un budget progressiste pour autant. Il s’agit d’un budget typiquement libéral : il promet beaucoup, mais réalise peu. Cette fois-ci, hormis l’exception notable du programme de garderies hors Québec (et qui devrait se traduire par des compensations de l’ordre de 2 G$ pour le Québec), le budget fédéral échoue à amorcer la transformation de l’économie, se contentant d’alimenter un modèle économique désuet et non viable.

Les perdants de la reprise jusqu’ici

Par

Après le tumulte des premiers mois de pandémie, on observe une certaine reprise économique au Québec comme au Canada. Bonne nouvelle, avouons-le. Cependant, au moment où les mesures d’urgence arrivent à leur fin, ce n’est pas tout le monde qui goûte au fruit de la relance. Pour éclairer l’un des angles morts de la crise actuelle, prenons le temps d’étudier l’évolution récente de la « destruction/création » d’emplois sous l’angle du salaire horaire. Cet exercice nous permettra de démontrer – on s’en doutait un peu –, qu’il est faux d’affirmer que nous sommes toutes et tous dans le même bateau face à la pandémie. 

Aucun document trouvé