["pens"]

3 résultats trouvés. Recherchiez-vous plutôt pens ?

Logement : une crise à venir ?

Par

La situation actuelle du marché locatif inquiète. Les logements disponibles se font rares et, à trois mois de la valse annuelle des déménagements, la ville de Montréal pense même à mettre en œuvre des mesures spéciales advenant qu’une crise éclate. Personne ne semble vouloir revivre les affres du début des années 2000 où, rappelons-nous, des familles entières se retrouvaient à la rue le 1er juillet faute de trouver un logement convenable et abordable.  

Les stages, un travail?

Par

Il y a quelques semaines, environ 54 000 étudiant.e.s de plusieurs cégeps et universités ont tenu quelques jours de grève pour revendiquer la rémunération « de tous les stages ». S’inscrivant dans une escalade des moyens de pression qui pourrait conduire à une grève générale illimitée cet hiver, cette grève fait suite à des pressions plus sectorielles (et victorieuses) exercées ces dernières années en faveur d’une rémunération des stages en psychologie et en enseignement. Inspiré.e.s par les luttes féministes pour la reconnaissance et la valorisation du travail féminin, les grévistes soutiennent que les stages sont un travail et les stagiaires, de véritables travailleuses et travailleurs. En fait, dans certains cas, même leurs futurs employeurs semblent être de cet avis.

Qu'est-ce qu'une pénurie de main d'oeuvre?

Par

Avec le vieillissement de la population et les départs toujours plus nombreux à la retraite des baby-boomers, on entend plus que jamais parler de pénuries de main-d’œuvre :

«Les pénuries de main-d’œuvre qualifiée représentent l’un des plus grands défis de notre économie dans un avenir proche.»
«Pénurie de main-d’œuvre: il y a urgence!»
«La pénurie de main-d’œuvre s'accentue»
«Jusqu'à 26 fois plus d'emplois seront à pourvoir que le nombre de diplômés sur le marché au Québec»
«De nombreux employeurs canadiens ont de la difficulté à trouver les meilleurs talents en raison du manque grandissant de main-d'œuvre »
«Pénurie de main-d’œuvre dans le commerce au détail»
«Restauration: la pénurie de main-d’œuvre s'intensifie»

Pourtant, ai-je la berlue? Le taux de chômage est-il bien encore à 7,7% au Québec et à 7,4 % au Canada? Quand on lit qu'il y a «pénurie de main-d’œuvre dans le secteur du vêtement», le représentant de cette industrie tient-il compte que, selon le tableau cansim 281-0047, l'industrie canadienne de la fabrication de vêtements a perdu les trois quarts de ses emplois depuis janvier 2001, le nombre de salariés étant passé d'environ 88 000 à 22 000 au Canada?

Ces quelques exemples montrent que même les industries où on observe des taux de chômage élevés affirment vivre des pénuries de main-d’œuvre. Y aurait-il peut-être une légère confusion dans l'utilisation de l'expression «pénurie de main-d’œuvre»?

Aucun document trouvé