["march jodoin", "marqu jodoin", "martin jodoin", "main jodoin", "mario jouon", "mario jolin"]

29 résultats trouvés.

Liberté 85 : comptez-vous vivre longtemps après le travail ?

Par

Le dernier budget du Québec faisait une place importante aux personnes aînées. On y trouvait notamment l’annonce de différents investissements dans les soins de longue durée, dont les soins et services à domicile. Mais le ministre des Finances Éric Girard a aussi fait savoir qu’il adoptait des mesures visant à maintenir les aînés au travail. Il a par exemple bonifié le « crédit d’impôt pour travailleur expérimenté », rebaptisé pour l’occasion « crédit d’impôt pour prolongation de carrière ».

L’IEDM et la pauvreté : quelques problèmes

Par

Il y a quelques semaines, les chercheurs Yanick Labrie, Youcef Msaid et Alexandre Moreau de l’Institut économique de Montréal (IEDM) ont publié une note sur la persistance de la pauvreté. La première conclusion de la note mise de l’avant par l’IEDM (notamment dans son communiqué) est que seulement 1,5 % des gens vivent de façon prolongée dans la pauvreté au Canada et que ce taux serait en baisse.

Encore les changements d'emplois

Par

Il y a maintenant plus d'un an, j'ai publié ici un billet pour tenter de contredire la légende si répandue qu'on change plus souvent d'emploi qu'avant. Il y a moins longtemps, j'ai aussi montré que, même aux États-Unis, cette légende... est aussi une légende! Même si de nombreuses personnes ont été convaincues par les faits que j'ai présentés, cela n'empêche pas la légende de perdurer.

Les changements d'emplois aux États-Unis

Par

Bien des gens ont été surpris quand j'ai montré, dans un billet paru au début de 2014, qu'il est faux de prétendre qu’on change plus souvent d’emploi qu’avant. Des données de différentes sources montrent que ce n'est pas le cas et même que c'est plutôt le contraire. En réponse à un commentateur qui se demandait d'où venait cette légende urbaine, j'ai répondu que je l'ignorais, mais qu'il était possible que cela soit vrai aux États-Unis, compte tenu de «la baisse de la syndicalisation, la faiblesse relative du secteur public et les lois du travail qui avantagent encore plus les employeurs». Le National Bureau of Economic Research (NBER) a justement publié une étude portant sur cette question il y a quelques mois. Intitulée Labor Market Fluidity and Economic Performance (Fluidité du marché du travail et performance économique), cette étude examine l'évolution de ce qu'elle appelle le taux de réaffectation («reallocation» en anglais) des emplois, soit en fait le taux de changements d'emplois, et analyse ses conséquences sur la performance économique.

Aucun document trouvé