Économie 101: l’offre et la demande

Par

PIB, externalités, inflation… Le discours économique est rempli de termes qui sont rarement définis. Leur utilisation répétée ne veut pas dire pour autant qu’ils sont maîtrisés. Au contraire, on a parfois l’impression qu’ils sont employés afin d’exclure les non-initiés de débats de société importants. Afin de mieux s’outiller dans de telles situations, l’IRIS propose de définir quelques notions de base en économie. Aujourd’hui, parlons de l’offre et de la demande.

Merci Michel

Par

Il y a plusieurs années, je me suis retrouvée par un concours de circonstances à travailler sur le sujet des retraites. Entourée de personnes qui savaient ce qu’ils faisaient plus que moi, j’ai commencé à m’intéresser de plus en plus au sujet, jusqu’à écrire un chapitre de livre complet sur l’histoire de cette institution au Québec. Au fil de ce travail, j’ai eu la chance de croiser plusieurs personnes inspirantes. L’une d’elles a été particulièrement marquante. Il s’agit de Michel Lizée, décédé la semaine dernière.

Le sexisme des chiffres hors contexte

Par

Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, a fait dans les derniers jours une tournée médiatique pour réagir à la grève des éducatrices en milieu familial. Certains de ses propos méritent d’être soupesés, car s’il est faux de dire qu’on peut faire dire n’importe quoi aux chiffres, il est vrai que leur mise en contexte peut être aussi importante que les chiffres eux-mêmes.

Trop d’impôt tue l’impôt? Un disque usé, mais surtout erroné

Par

L’économie est une science à slogan. Pensons à « La marée montante lève tous les bateaux », « L’offre crée la demande » ou encore « trop d’impôt tue l’impôt », une maxime reprise par Francis Vailles pour parler de la dernière étude du Centre sur la prospérité et la productivité (CPP). Selon le journaliste, il s’agit d’un « phénomène [qui a] abondamment été démontré dans la littérature scientifique. » Qu’en est-il vraiment?

Bénévolat et confinement

Par

La semaine dernière, Statistique Canada publiait un rapport sur le bénévolat au Canada. Bien que les données datent de 2018 (une éternité en ces temps de pandémie!), il permet de jeter un regard neuf sur ce phénomène en vertu duquel des gens donnent du temps aux autres. Ces données permettent aussi de se questionner sur l’effet que pourrait avoir eu le confinement sur leur contribution.

Aucun billet trouvé