De la laideur du mois de mars : quelques précisions budgétaires 

Par

Vendredi dernier, le gouvernement du Québec a rendu publiques les données mensuelles concernant ses opérations financières de février 2021. Une belle surprise s’y trouve : Québec fait passer l’anticipation de son solde budgétaire de -15 G$ à -12 G$. Youpi! L’année pandémique serait donc bien mieux que prévu. Cependant, comme chaque fois, la publication de ces données laisse une impression bizarre, comme si le gouvernement nous dévoilait des chiffres préliminaires qui ne correspondent pas vraiment à ses propres projections.

Les pertes d’emplois liées à la pandémie se concentrent chez les bas salarié·e·s

Par

Après le tumulte des premiers mois de pandémie, une certaine reprise économique s’est installée. Bonne nouvelle, avouons-le. Cependant, au moment où les mesures de soutien financier d’urgence s’épuisent, tout le monde ne goûte pas également le fruit de la relance. Pour éclairer l’un des angles morts de la crise actuelle, nous nous pencherons sur l’évolution récente de la « destruction/création » d’emplois au Québec sous l’angle du salaire horaire. Cet exercice nous permettra de démontrer, comme nous l’avons déjà fait pour le Canada, qu’il est faux d’affirmer que nous sommes toutes et tous dans le même bateau face à la pandémie. 

Liberté 45 : une histoire de repli

Par

Ces derniers jours, nous en apprenions un peu plus sur François Legault, premier ministre d’un Québec en crise. Le PM se dévoile quelque peu en renouvelant une confidence sur les réseaux sociaux : il occupe le peu de temps libre que lui laisse sa fonction à la lecture. Il avance dans la confidence en révélant ce que nous devinons être son livre de chevet du moment, soit le dernier essai de Pierre-Yves McSween, Liberté 45. Chacun est bien entendu libre de faire ses propres choix de lecture, mais celui-ci nous en apprend un peu plus sur la psyché de M. Legault.

Les perdants de la reprise jusqu’ici

Par

Après le tumulte des premiers mois de pandémie, on observe une certaine reprise économique au Québec comme au Canada. Bonne nouvelle, avouons-le. Cependant, au moment où les mesures d’urgence arrivent à leur fin, ce n’est pas tout le monde qui goûte au fruit de la relance. Pour éclairer l’un des angles morts de la crise actuelle, prenons le temps d’étudier l’évolution récente de la « destruction/création » d’emplois sous l’angle du salaire horaire. Cet exercice nous permettra de démontrer – on s’en doutait un peu –, qu’il est faux d’affirmer que nous sommes toutes et tous dans le même bateau face à la pandémie. 

Aucun billet trouvé