[]

15 résultats trouvés.

Mieux vaut être riche

Par

Quand vient le temps de remplir sa déclaration de revenus, nous ne sommes pas tous égaux. Pour certains, il est plus facile de naviguer à travers la complexité des règles fiscales... et de trouver des échappatoires pour éviter de payer sa juste part. Il ne s’agit pas seulement d’une croyance populaire: un sondage réalisé auprès des fiscalistes de l’Agence de revenu du Canada (ARC) révèle que 90% d’entre eux considèrent que les riches et les grandes entreprises s’en tirent mieux que les autres.

Donner aux riches

Par

La saison budgétaire commence en force cette année. Non seulement Québec enregistrera pour une deuxième année de suite d’importants surplus (bon d’accord, l’an passé ces surplus ont été effacés en raison de l’augmentation des versements au Fonds des générations, mais il n’en demeure pas moins que la marge de manœuvre tant espérée par le gouvernement Couillard est au rendez-vous depuis un certain temps déjà), mais des baisses d’impôts semblent être à l’ordre du jour du gouvernement.

 

Une société bâtie pour le 1%

Par

Vous l’avez peut-être vu passer, le rapport qu’Oxfam vient de publier a été repris dans les médias à juste titre pour les chiffres scandaleux qu’il contenait.  Une poignée d’individus, 62 au total, possèdent à eux seuls une richesse cumulée plus grande que le 50% de la population la plus pauvre. Pire encore, si on agrandit ce cercle au 1% le plus riche de la population, eh bien, il a accumulé plus de richesse que le 99% restant mis ensemble. Ce sont des données aussi saisissantes qu’inquiétantes. Malgré, plusieurs autres informations sont encore plus importantes dans ce rapport.

Ce qui justifie la richesse

Par

La semaine dernière, on m’a convié à répondre à la question « Le Québec a-t-il peur des riches » à l’émission Open Télé animée par Sophie Durocher. Assis en compagnie de sept autres hommes (!), j’ai débattu pendant plus d’une heure. Mon but n’est pas ici de revenir sur chacun des rebondissements de cet échange « viril » sur le rapport des Québécois-es à la richesse, mais de m’attarder à un argument qui semblait faire consensus chez mes coreligionnaires et sur lequel je me suis pris à me questionner depuis.

Aucun document trouvé