[]

112 résultats trouvés.

Les stages, un travail?

Par

Il y a quelques semaines, environ 54 000 étudiant.e.s de plusieurs cégeps et universités ont tenu quelques jours de grève pour revendiquer la rémunération « de tous les stages ». S’inscrivant dans une escalade des moyens de pression qui pourrait conduire à une grève générale illimitée cet hiver, cette grève fait suite à des pressions plus sectorielles (et victorieuses) exercées ces dernières années en faveur d’une rémunération des stages en psychologie et en enseignement. Inspiré.e.s par les luttes féministes pour la reconnaissance et la valorisation du travail féminin, les grévistes soutiennent que les stages sont un travail et les stagiaires, de véritables travailleuses et travailleurs. En fait, dans certains cas, même leurs futurs employeurs semblent être de cet avis.

Effets du retard de financement public sur les systèmes de santé et d’éducation postsecondaire en Outaouais : retombées économiques d'un rattrapage

Par

La région de l’Outaouais bénéficie de moins de financement que les autres régions administratives comparables du Québec. En effet, les dépenses québécoises par habitant en santé et services sociaux ainsi qu’en éducation professionnelle et postsecondaire y sont plus faibles. Divers facteurs expliquent cette différence, à commencer par la proximité de la ville

La croisade de Philippe Couillard contre la rémunération à l’acte

Par

« Il est temps de reconnaître l’effet nocif de la rémunération à l’acte sur notre système de santé, que plusieurs acceptent maintenant comme une évidence ». C’est ainsi que Philippe Couillard terminait une tirade contre la rémunération à l’acte dans une lettre ouverte publiée le 13 février… 1999 (Le Devoir, p. A13). M. Couillard était alors professeur agrégé au Service de neurochirurgie de l’Université de Sherbrooke, cinq ans avant de devenir ministre de la Santé dans le gouvernement libéral de Jean Charest. Quinze ans avant de devenir Premier ministre du Québec.

Aucun document trouvé