["paul", "part", "pali", "pani", "pasu", "pact", "père"]

166 résultats trouvés.

Piña colada sur plage brûlante

Par

Tout comme les hivers de nos enfances, nos étés ne sont plus ce qu’ils étaient. On se rappelle avec nostalgie tant les tempêtes de neige à répétition et le tapis blanc persistant jusqu’au printemps que les étés où les canicules étaient rares et où il fallait porter un coton ouaté le soir sur le balcon. Si on se réjouit de laisser le manteau à la maison en mars, au Québec, cette nouvelle donne demeure le symbole d’un climat qui change, et pas pour le mieux. Le dôme de chaleur caniculaire de la côte ouest nous l’a bien montré. 

Travailleurs agricoles saisonniers: Ottawa a les moyens de faire mieux

Par

On apprenait la semaine dernière grâce à un reportage de Radio-Canada les conditions lamentables dans lesquelles travaillent des employés de l’entreprise de production maraîchère Demers. La journaliste Natacha Lavigne, qui a visité les lieux servant de résidence aux travailleurs étrangers temporaires (TET), a pu constater l’insalubrité et la promiscuité qui y régnaient. Dans les jours suivant la diffusion de ce reportage, le PDG des Productions horticoles Demers a réagi dans une lettre en s’excusant auprès des travailleurs de son entreprise et en promettant que la situation allait être corrigée.

Offre d'emploi : Coordonnatrice / coordonnateur

Par

Le ou la titulaire de ce contrat devra prendre en charge un poste de coordination. Le mandat premier du poste est de faire le suivi des décisions organisationnelles, de la planification annuelle, ainsi que de participer à la répartition de la charge de travail en collaboration avec l’équipe de travail. La personne aura aussi pour mission d’accompagner l’équipe dans l’amélioration de l’autogestion et des processus de production (en proposant des outils ou des manières de fonctionner). Elle sera enfin chargée d’accompagner l’IRIS à travers les défis organisationnels d’un organisme en croissance.
 

La croissance intenable des inégalités

Par

L’économiste français Thomas Piketty a acquis une notoriété internationale suite à la publication en 2013 de son ouvrage Le capital au XXIe siècle. Cet ouvrage jetait un éclairage nouveau sur la croissance des inégalités de revenus et de patrimoine. On peut supposer que la soudaine popularité de Piketty au sein d’une partie de l’élite libérale, notamment aux États-Unis, s’explique par le diagnostic lucide qu’il pose sur un phénomène – la croissance des inégalités – qui a contribué dans les dernières années au discrédit grandissant de l’establishment dans le monde occidental. Piketty n’est pas un radical et donc contenir ces inégalités serait aux yeux de l’élite dirigeante l’une des clés de voûte du maintien d’un système dans lequel ils sont privilégiés.

Aucun document trouvé