[]

173 résultats trouvés.

Remise des trop-perçus d’Hydro-Québec : jeter le bébé avec l’eau du bain

Par

Le gouvernement Legault exige qu’Hydro-Québec redonne 1,5 G$ à ses clientes et clients dans les 5 prochaines années par l’entremise d’un nouveau projet de loi déposé ce mercredi. Cela peut certainement paraître comme une bonne nouvelle et un bon coup politique du nouveau gouvernement Legault qui tente de remplir une de ses promesses électorales tout en terminant sa première session parlementaire sur une annonce positive. Cependant, le projet de loi numéro 34 comporte de nombreux problèmes qui risquent à terme de ne pas favoriser les consommateurs et les consommatrices. Regardons cela de plus près.

Alberta, Québec et Canada : lutte à finir ?

Par

Mardi dernier, l’Alberta a élu Jason Kenney, chef du Parti conservateur uni, à la tête de la province. Cet ancien ministre conservateur fédéral a tôt fait de devenir le champion de l’industrie pétrolière albertaine. Le lendemain, le Canada déposait son inventaire des émissions de gaz à effet de serre (GES) à l’Organisation des Nations unies (ONU) qui démontre que le pétrole des sables bitumineux est l’une des principales sources de pollution au pays. Ces événements laissent présager que l’exploitation pétrolière en Alberta restera une source de conflit au Canada.

Présentation de l’analyse de cycle de vie à travers l’exemple de la voiture électrique

Par

L’analyse de cycle de vie (ACV), aussi appelé l’écobilan, est un outil permettant d’évaluer l’ensemble de l’impact environnemental d’un produit ou d’un service. Pour ce faire, on mesure les différentes étapes de la vie d’un produit de sa conception à sa fin de vie utile afin de vérifier ses effets sur certains indicateurs (principalement les émissions de GES) dans le but d’avoir un portrait clair de son effet sur l’environnement.

Environnement: la CAQ sera-t-elle à la hauteur?

Par

Des milliers de personnes ont marché ce samedi au Québec pour rappeler l’urgence de lutter contre les changements climatiques. Ces manifestations survenaient quelques jours après le lancement du Pacte pour la transition, signé à ce jour par près de 180 000 personnes qui se sont engagées à changer leurs habitudes pour réduire leur empreinte écologique. Elles demandent du même souffle au gouvernement d’agir pour mettre le cap sur une économie faible en carbone.

Aucun document trouvé