[]

214 résultats trouvés.

Trop beau pour les clients d'Hydro

Par ,

Les publicités sont partout : à la télé, sur le web et même sur les BIXI. Hilo, c’est la toute nouvelle filiale d’Hydro-Québec. Elle se présente comme « un service clés en main qui, en plus de vous aider à réduire votre consommation d’énergie, vous remet de l’argent. C’est presque trop beau ! ». En effet. Alors, comment est-ce qu’Hilo peut être rentable ? D’où proviennent ses revenus ? Et si c’est rentable, pourquoi une filiale ?

Le plan vert caquiste manque cruellement d’ambition

Par ,

Le Plan pour une économie verte présenté hier par le gouvernement caquiste est, étonnamment, le premier plan qui ressemble véritablement à un plan de match au Québec en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES). Plutôt que les sempiternelles orientations vagues servies par des gouvernements désireux d’escamoter le plus possible la question environnementale, le document déposé hier comporte des objectifs et des chiffres clairs. Cette base sera utile aux débats futurs.

La « crise » du déficit n’a pas les conséquences de la crise environnementale

Par

Les récentes projections du déficit fédéral pour l’année 2020-2021, qu’on estime atteindre plus de 343 milliards, ont eu un effet de choc à travers les médias ainsi que la sphère politique canadienne. L’ampleur de la dette fédérale a vite été critiquée par plusieurs, surtout par l’opposition au gouvernement libéral, qui considère que le gouvernement devrait faire de cet enjeu sa priorité. Au vu des dernières données climatiques, il serait pourtant plus opportun de considérer l’environnement comme l’enjeu à prioriser pour le gouvernement dans les prochaines années.

Une résidence pour tous, mais les profits pour qui?

Par ,

Le 26 septembre dernier, le Regroupement québécois des résidences pour aînés (RQRA) lançait sa campagne « Une résidence pour tous ». Malgré ce que suggère son titre, cette campagne ne vise pas à favoriser l’accès à des services d’hébergement pour toutes les personnes qui en ont besoin. Elle est en fait le visage public d’une offensive des propriétaires de résidences privées pour aîné·e·s (RPA), qui font pression depuis plusieurs mois pour un sauvetage de leur modèle d’affaires par l’État. Les propriétaires de CHSLD privés non conventionnés ne sont pas en reste, revendiquant eux aussi une bonification substantielle du financement public dont ils profitent déjà. Un rapport de recherche récemment publié par les autrices de ce billet permet de jeter un éclairage critique sur ces demandes, qui consistent pour l’essentiel à renforcer un écosystème de l’hébergement basé sur la socialisation des coûts et la privatisation des profits. 

Aucun document trouvé