[]

65 résultats trouvés.

Arrêtons de payer pour la F1

Par

On apprenait récemment que les trois paliers de gouvernement allaient investir 98,5 millions de dollars afin d’assurer la tenue du Grand Prix de Montréal entre 2025 et 2029. Il s’agit d’une moyenne de 19,7 M$ annuellement pendant 5 ans, soit une hausse de 5 % par rapport au 18,7 M$ que le public donne actuellement à la F1 afin de retenir le Grand Prix. Ce qui veut dire qu’entre 2009 et 2029 les contribuables auront payé près de 400 M$ en subventions pour soutenir un sport en perte de vitesse.

 

L’innovation n’est pas magique

Par

À écouter le ministre des Finances du Canada, Bill Morneau, l’innovation technologique et la recherche et le développement (R-D) sont systématiquement les voies à suivre pour soutenir ou transformer l’économie canadienne. En effet, son plus récent budget comprend 262 mentions du terme « innovation ». Mettons ce choix en contexte.

CDPQ et le REM, un projet qui démantèle le réseau de transport en commun de Montréal

Par

Le Réseau électrique métropolitain (REM) et la nouvelle filiale de la Caisse de dépôt et placement du Québec, CDPQ Infra, font couler beaucoup d’encre. Le mégaprojet de REM est un train électrique qui reliera la Rive-Sud de Montréal, l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau, le centre-ville de Montréal, l’ouest de l’île et Deux-Montagnes ; il

L’innovation en recherche universitaire : Austérité et arrimage aux intérêts du secteur privé

Par ,

Le financement de la recherche universitaire publique n’a pas échappé aux mesures d’austérité. Les organismes subventionnaires fédéraux et provinciaux, soit respectivement les Conseils de recherches du Canada et les Fonds de recherche du Québec, ont subi d’importantes réductions de financement au cours des dix dernières années. Toutefois, si les mesures d’austérité

Aucun document trouvé