Enjeux liés au financement et à la gouvernance des organismes communautaires québécois

Par

Cette revue de la littérature porte sur les tendances des dix dernières années en matière de financement et de reconnaissance des milieux communautaires au Québec, en les situant à la fois dans le contexte des transformations des rapports entre l’État et les milieux communautaires québécois depuis les années 1970 et dans le contexte des tendances canadiennes et états-uniennes. Elle traite des «milieux communautaires», entendus au sens large comme les organismes de bienfaisance, les entreprises d’économie sociale et les organismes communautaires autonomes, mais elle s’intéresse tout particulièrement à cette dernière catégorie d’organismes, dont le caractère autonome est sensible aux transformations observées. La réflexion porte sur les organismes communautaires rattachés aux secteurs Famille et Santé et Services sociaux. Ces secteurs représentent une portion considérable des organismes communautaire, mais cela n’implique pas que l’analyse soit généralisable à l’ensemble des secteurs. Ce document est lié à l'étude sur le financement des organismes communautaires.

Exporter la citation sur Endnote Bibtex