L’université globalisée | Transformations institutionnelles et internationalisation de l’enseignement supérieur

Par

Le néolibéralisme ne se limite pas à transformer le rôle de l ’État, il transforme aussi l ’« ADN » interne de l’université pour répondre à des mutations induites par le capitalisme avancé et l ’économie du savoir. Cela amène une « révolution entrepreneuriale » de l ’université dont les orientations sont notamment impulsées par la Banque mondiale et l’Organisation de coopération de développement économiques (OCDE). L’objectif est de réorienter l’université pour en faire non plus une institution indépendante au service du bien commun, mais une organisation modelée sur les autres organisations économiques (entreprises), et pilotée en fonction des mécanismes de régulationa du nouveau « marché » mondial de l ’enseignement supérieur globalisé.

Exporter la citation sur Endnote Bibtex