Mise à jour économique: toujours plus d’argent dans les coffres de l’État

Par

Le ministre des Finances Éric Girard publiait aujourd’hui sa mise à jour économique. Il en a profité pour faire quelques annonces, ce qui explique que celle-ci prenne comme d’habitude la forme d’un mini-budget. Mais cette mise à jour sur l’exercice budgétaire en cours n’est pas le seul document digne d’intérêt que publie aujourd’hui le ministère des Finances. En effet, il a également mis en ligne les comptes publics pour l’exercice budgétaire 2018-2019, soit l’exercice qui s’est terminé en mars dernier. 

Trois stratégies anti-gentrification

Par

La frénésie immobilière qui a gagné plusieurs villes canadiennes au cours des dernières décennies et qui n’a pas épargné Montréal est devenue l’objet de préoccupations, voire d’affrontements, lorsqu’il est question d’enjeux tels que la gentrification des quartiers centraux. Depuis les années 2000, l’évolution du marché de l’immobilier a entraîné une hausse des constructions de condominiums et de logements de luxe, tout en favorisant diverses stratégies de reprise de logement par les propriétaires. Il en résulte une baisse du logement locatif à prix raisonnable à Montréal.

Gilets jaunes contre la fiscalité ou contre l'injustice fiscale

Par

Bien que la surtaxe sur les carburants ait été l’élément déclencheur de la crise, beaucoup d’autres symboles forts ont alimenté la colère française. « Il y a une limite à ce qu’on peut demander aux contribuables. Il y a toujours un risque qu’on dépasse cette limite et qu’il y ait une révolte. » C’est en ces mots que le premier ministre François Legault a commenté hier de Paris la révolte des gilets jaunes en France.

La liste de cadeaux de l’IRIS pour Noël

Par

La sensibilisation face aux problèmes environnementaux engendrés par la surconsommation pousse depuis plusieurs années les différents paliers de gouvernement à adopter des politiques afin de contrer le gaspillage. Mais, si le recyclage, la récupération et le compost progressent et transforment peu à peu nos habitudes de vie, on est encore bien loin d’une réduction significative de notre empreinte écologique, et encore plus d’une décroissance de l’activité économique génératrice de gaz à effet de serre. La consommation des ménages demeure un moteur important des économies capitalistes et, comme à chaque année, ceux qui en ont les moyens seront encouragés à dépenser beaucoup trop pour stimuler le PIB à l’occasion de Noël.

Aucun billet trouvé