Santé : la fin du règne médical annonce-t-elle une dynastie Lean?

Par

Pour la première fois depuis quinze ans au Québec, la ministre de la Santé et des Services sociaux ne sera pas un médecin (ni un homme, d’ailleurs) : Danielle McCann, nommée hier à la tête du MSSS par le nouveau premier ministre caquiste, est une travailleuse sociale de formation qui a œuvré comme gestionnaire au sein de plusieurs CLSC, en plus d’avoir dirigé le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du Sud-Ouest-Verdun et l’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal. Ce parcours impressionnant cache cependant certaines « réalisations » inquiétantes…

Hausse d’impôts : attention aux erreurs grossières

Par ,

Le 29 septembre dernier, le chroniqueur du Devoir Gérard Bérubé publiait un texte intitulé « Hausser l’impôt des mieux nantis ne rapporte pas ». Non seulement le titre de cet article ne reflète pas le contenu de l’étude de l’Institut C.D. Howe auquel il se réfère (et qui s’intéresse plutôt au degré de réussite de telles mesures), mais l’étude elle-même comporte des problèmes méthodologiques majeurs qui remettent en question ses conclusions.

Quel est le vôtre ? Quatre comportements face à la crise climatique

Par

Malgré Donald Trump, malgré Doug Ford, l’inquiétude vis-à-vis des changements climatiques atteint une ampleur inédite. Les canicules à répétition semblent avoir rendu soudainement plus concret l’enjeu environnemental que des militant-e-s se tuent à faire prendre au sérieux depuis des dizaines d’années. Cet éveil force notamment des journalistes et des politiciens à prendre position et ils le font de quatre façons différentes.

Le Nobel de l'argent

Par

Alors que la conclusion du dernier rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) nous dit qu’il faut radicalement modifier nos comportements et demande une coopération de l’ensemble des acteurs de la société (États, ONG, entreprises, etc.), nous apprenons que le « prix Nobel de l’économie » est attribué à des économistes qui ne partagent pas ce sentiment d’urgence et prônent notamment la diminution des interventions de l’État et une plus grande place au marché pour diminuer l’utilisation des ressources. Que faut-il en penser ?

Aucun billet trouvé