Logiciels libres : réduction des coûts et souveraineté numérique

Par

Malgré plusieurs ouvertures du gouvernement du Québec dans les dernières années à propos des logiciels libres, les mesures concrètes tardent à venir. Or, dans plusieurs autres pays, des expériences d’adoption des logiciels libres ont conduit à des économies importantes, en plus de favoriser leur souveraineté numérique. Dans cette note, l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques (IRIS) présente certaines expériences internationales d’adoption de ces logiciels, ainsi que l’état de la situation au Québec. Les différents paliers de gouvernement devraient considérer sérieusement l’utilisation des logiciels libres, en divulguant les coûts et économies que pourrait présenter le choix de cette alternative.

Exporter la citation sur Endnote Bibtex