Dépenses militaires au fédéral

Par Philippe Hurteau

En cette période de turbulences économiques et de déficits gouvernementaux, les différents gouvernements du monde demandent à leur population de se serrer la ceinture et appliquent des politiques d’austérité. Le Canada ne fait pas exception à cette règle. Pour lutter contre un déficit anticipé de 32,3 G$ en (2011)–2012, le gouvernement fédéral prévoit l’application de coupes budgétaires allant de 4 à 8 G$ dans le prochain budget. Pourtant, certains postes de dépenses semblent à l’abri de cette politique d’austérité : c’est le cas de la Défense nationale. Dans cette note socio-économique, l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques (IRIS) propose d’étudier l’évolution des dépenses militaires canadiennes en regard des pressions que subissent les finances publiques et l’économie.