Le système fiscal québécois désavantage la classe salariée

Par ,

Cette étude se penche sur les effets de la complexité du système d’impôt québécois pour les particuliers. En compilant les données des statistiques fiscales des particuliers, l’étude permet de voir comment l’imposition diffère selon la provenance des revenus des contribuables. Elle rassemble également quelques propositions afin d’augmenter les revenus de l’État sans nuire de manière importante à la majorité des salarié·e·s.

Exporter la citation sur Endnote Bibtex