Légalisation du cannabis : quel modèle retenir ?

Par

En avril 2017, le gouvernement fédéral a déposé son projet de loi sur le cannabis récréatif qui prévoit la légalisation de ce produit au Canada dès le 1er juillet 2018. Le gouvernement du Québec a déjà exprimé des craintes quant à certains enjeux de sécurité et de santé publique liés à la légalisation, et il lui incombe maintenant de définir le cadre le plus propice à une distribution sécuritaire de ce nouveau produit. Dans une étude publiée en décembre 2016, l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques (IRIS) a développé un champ d’analyse sur les retombées économiques liées à la légalisation, en plus de souligner les éléments favorisant une distribution du cannabis récréatif par le biais d’une société d’État. Dans la présente note, nous poursuivons ce travail afin de définir le modèle à retenir. En nous basant sur les critères de sécurité et de santé publique qui sont au cœur des discussions et des consultations organisées par Québec, nous départagerons qui, du secteur privé ou d’une société d’État, est le mieux placé pour prendre en main la vente du cannabis.

Exporter la citation sur Endnote Bibtex