Les services de garde au Québec : champ libre au privé

Par ,

Les services de garde subventionnés du Québec sont présentement aux prises avec d’importantes compressions budgétaires, qui viennent mettre à mal la qualité des services dispensés. Ce facteur, couplé à la modulation de leur tarification et à la bonification du crédit d’impôt pour frais de garde d’enfants, fait en sorte que de plus en plus de parents se tournent vers les garderies privées. Il s’agit là d’une tendance qui comporte certains risques : d’abord en raison de l’important retard constaté au niveau de la qualité des services au sein des garderies privées non subventionnées, ensuite parce que toute augmentation des coûts liés à ces services peut avoir des impacts négatifs sur la participation des femmes au marché du travail.

Exporter la citation sur Endnote Bibtex