Portrait de l’industrie forestière au Québec : une industrie qui a besoin de l’État

Par ,

Le gouvernement du Québec a offert en 2019 près de 370 M$ à l’industrie forestière pour les travaux sylvicoles et le développement de l’industrie des produits forestiers. Dans son plus récent budget, le gouvernement annonce des aides financières à l’industrie forestière de près de 114 M$ supplémentaires. Cette situation n’est pas nouvelle, l’État québécois soutient cette industrie depuis le début du 20e siècle. Ce soutien se traduit par un accès accordé de façon plus ou moins exclusive à du bois sur les terres publiques de l’État. À l’instar des subventions accordées à l’industrie, cet accès pourrait théoriquement être accordé à d’autres intervenants, y compris les communautés locales pour qu’elles en fassent un levier de développement. En échange de cet accès, l’industrie se doit de favoriser substantiellement l’économie québécoise.

Exporter la citation sur Endnote Bibtex