Droits de scolarité au Québec – État de la situation, prévisions et perspectives

Par

Depuis le dégel des droits de scolarité de 2007, ces derniers n’ont cessé d’augmenter, tout d’abord, sous les politiques de hausses du Parti libéral du Québec (PLQ), puis en raison de celle d’indexation mise en place par le Parti québécois (PQ). Plus récemment, le gouvernement de Philippe Couillard a ouvert la porte à ce que les universités augmentent les montants exigés de la part des étudiant·e·s étrangers.

Prenons donc un moment pour examiner de plus près l’état des droits de scolarité au Québec : quelle a été leur évolution récente et quelle sera leur trajectoire à venir ? Quel impact les crédits d’impôts ont-ils sur la facture étudiante nette ? Nous examinerons aussi la situation dans laquelle les droits de scolarité se trouveraient si d’autres scénarios avaient été retenus. 

Cet exercice permettra de poser un regard lucide sur la situation actuelle de la facture étudiante. 

Exporter la citation sur Endnote Bibtex