Icône

Aidez-nous à poursuivre notre travail de recherche indépendant

Devenez membre

Portait des personnes judiciarisées

Cette note brosse le portrait le plus détaillé et à jour possible de ces personnes au Québec en utilisant les données des tribunaux de juridiction criminelle. Ces données indiquent la judiciarisation de la pauvreté puisque les jeunes, les personnes peu scolarisées, les Autochtones, les personnes racisées et les bénéficiaires de l’assistance sociale y sont surreprésenté·e·s. Face à ce constat, des actions devraient être envisagées pour remettre en question l’approche pénale répressive et stimuler les opportunités économiques de ces personnes pour lesquelles les barrières à l’emploi sont renforcées du fait de leur passage dans le système judiciaire, nourrissant alors le cercle vicieux de la récidive. 

Découvrir cette publication