Mondialisation et délocalisation d’emplois

Par

La crise économique qui frappe de plein fouet la planète soulève plusieurs questions. Quelles en sont les causes ? D’où vient-elle ? Quels processus en ont permis l’avènement ? Dans cette étude, l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques (IRIS) se penche sur l’un des phénomènes qui accélérera la course aux profits maximums à la base de l’effondrement du monde des finances : les délocalisations d’emplois. Par le déplacement des unités de production des pays à hauts salaires vers les pays à bas salaires, les délocalisations d’emplois constituent un élément révélateur de la déstructuration du monde du travail que rend possible la mondialisation néolibérale. Dans le monde de l’emploi tout comme dans le monde de la finance, le droit au profit prend le pas sur le droit au travail.

Exporter la citation sur Endnote Bibtex