Fiscalité municipale, peut-on faire mieux ?

Par ,

La fiscalité est un sujet de discussion privilégié en politique et en économie. À gauche comme à droite, on se demande comment faire pour augmenter les revenus de l’État, si les dépenses publiques sont les plus optimales et comment faire autrement et mieux. Doit-on taxer plus, ou moins? Jusqu’à quel niveau peut-on et doit-on imposer les revenus ? Il existe même une proposition de budget alternatif au fédéral et de nombreuses suggestions pour une fiscalité différente au Québec. Mais qu’en est-il au niveau municipal? Les derniers mois ont ouvert une porte pour discuter du financement municipal avec le nouveau pacte fiscal et le conflit entre Laval, Longueuil et le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire. Toutefois, les discussions actuelles portent davantage sur l’autonomie municipale et les responsabilités de l’État envers les villes que sur les nouvelles avenues à prendre pour assurer un financement juste qui permettrait de répondre aux besoins et aux aspirations des municipalités.

Exporter la citation sur Endnote Bibtex